« un jour poète, toujours idiot »